Accès direct au contenu

PISTE CHAUDE

Monzon le nouveau Krupoviesa qui plait a l’OM

le10sport

Une nouvelle offre de l'Atlético Madrid pour Taye Taiwo pourrait décider Marseille à le laisser partir. D'autant que le club phocéen a déjà une piste sérieuse pour le suppléer.

«L’Atlético me tente, c’est une grande équipe qui a l’habitude de jouer la Coupe d’Europe». Il y a une semaine, Taye Taiwo ne laissait guère de doutes sur sa volonté de quitter l’Olympique de Marseille, où il risque fort d’être à nouveau remplaçant pour s’engager avec l’Atlético Madrid. Ça tombe bien, le club espagnol, si l'on en croit L’Equipe, serait prêt à formuler une nouvelle offre au club phocéen pour le débusquer. Un chèque de 5,5 millions d’euros qui pourrait ne pas se refuser même si Didier Deschamps répète ici et là qu’il souhaite garder le Nigérian. L’entraîneur champion du monde ne peut toutefois pas s’empêcher de miser sur son départ et envisage ainsi son remplaçant. Le Parisien croit savoir que la piste la plus sérieuse concernant son potentiel remplaçant se nomme Fabian Monzon. Et n’est pas la première fois que l’OM s’y intéresse. Déjà en 2009, son nom avait été évoqué sur la Canebière. A l’époque, ce pur produit du centre de formation de Boca Juniors sortait d’une saison honnête au Betis Séville (17 matches dont 12 en championnat pour 2 buts). A 23 ans, il apparaît plus mûr pour réussir enfin en Europe. Revenu à Boca l’été dernier, il a partagé le poste de latéral gauche avec Juan Angel Krupoviesa, ancien de la maison marseillaise, et l’a mis sur le banc en fin de saison le poussant même à partir à l’Arsenal de Sarandi il y a une semaine !

«J’adore être libre sur mon côté»
Moins rugueux, plus fin, offensif et cavaleur que son aîné, le champion olympique avec l'Argentine en 2008 s’est mis dans la poche Claudio Borghi, le nouvel entraîneur, qui compte désormais en faire un titulaire indiscutable. L’ancien technicien chevronné de Colo Colo ne cesse de faire des éloges au latéral gauche, ce qui pourrait compliquer son départ vers le Vieux Continent. Borghi, conscient du potentiel offensif de son poulain, a même l’intention de mettre en place une défense à 3 afin de le faire évoluer un cran au-dessus, à la manière de Marcelo au Real Madrid. «Cette idée m’enchante, assure Monzon dans Clarin. J’adore pouvoir être libre sur mon côté et avoir une position plus avancée sur le terrain. Borghi sait comment parler aux joueurs. Son arrivée me fait du bien». On l’a compris, il va falloir batailler dur pour convaincre Monzon de quitter son Argentine natale pour signer à Marseille. Même la possible arrivée de Clemente Rodriguez, défenseur polyvalent de l’Albiceleste aperçu au Mondial, ne l’inquiète pas plus que ça. «Je le connais bien puisqu’on a partagé la même chambre en sélection de jeunes. Je sais qu’il peut jouer à différents postes en défense, dans l’axe à gauche ou même à droite. Plus qu’un inconvénient, c’est un avantage pour moi. Il serait le bienvenu».