Accès direct au contenu

Foot - Montpellier

Nicollin : « Girard ne me parle pratiquement plus »

louis nicollin, montpellier

Louis Nicollin l’assure ce vendredi dans L’Équipe, pour le futur entraîneur de Montpellier, « c’est quasiment fait ». Quant à sa relation avec l’actuel coach héraultais, René Girard, le président de la Paillade avoue que c’est compliqué : « René m’en veut, il ne me parle pratiquement plus. L’autre jour, on était dans le même restaurant, tout le monde est venu me voir, sauf lui. Ce n’est pas grave, ça le regarde, mais c’est idiot que ça se finisse comme ça. C’est moi qui suis allé le chercher il y a quatre ans. René aurait dû se rappeler que je l’ai sorti d’où il était ».

« Si on lui avait propose un an de plus, il serait resté »« Je ne suis pas fâché, poursuit Loulou. Mais lui, il doit l’avoir amer. Quand il a dit que sa décision était prise, je pense qu’il n’avait rien choisi du tout et que, si on lui avait proposé un an de plus, il serait resté. Cette fin m’embête car on a eu beaucoup de bonheur. Mais tout ça n’est pas méchant, il n’y a pas d’insulte. Il a quand même fait quatre ans chez nous. Les gens le regretteront, je le regretterai. Il a fait de Montpellier un club champion de France et tant mieux. Même s’il n’était pas tout seul, il y avait les joueurs. »