Accès direct au contenu

Foot - Montpellier

Jeunechamp, sanction réduite

Initialement suspendu un an par la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel pour avoir frappé au visage au journaliste de L’Equipe après Valenciennes – Montpellier le 17 novembre 2012, Cyril Jeunechamp a vu sa sanction réduite. L’arrière gauche du MHSC avait fait appel de la décision et a vu sa suspension ramenée à six mois ferme et six mois avec sursis par la commission supérieure de la Fédération française de football. Il pourrait disputer la dernière journée de Ligue 1 de cette saison, face à Toulouse le 26 mai.