Accès direct au contenu

DAUPHIN

Montpellier rearde vers le haut

le10sport

En battant Saint-Etienne, les Héraultais confirment leur excellent début de saison et pointent au deuxième rang de Ligue 1. Dans un sourire, Louis Nicollin évoque déjà la Ligue des Champions ! Dommage que des pseudo-supporters aient gâché la fête.

Chaque saison, sa surprise. Nancy en constituait une évidente depuis quelques années. Grenoble lui avait emboîté le pas en 2008-2009. Maintenant, au tour de Montpellier. Le club héraultais, après 9 journées, est dauphin de Lyon à égalité de points (20) mais avec un moins bon goal-average (+8 contre +7). «C'est les Lyonnais qui sont leaders, je l'accepte, avoue dans une boutade Louis Nicollin, lui-même Gone de coeur. Si on vise la Ligue des Champions ? Je pisse de rire», conclut le facétieux président du club.

Cinq supporters interpellés
Comme René Girard, «son recrutement à lui», «Loulou» a forcément apprécié le spectacle donné à la Mosson contre Saint-Etienne, avec un 6e succès cette saison (le 3e d'affilée) avec des buts d'Aït-Fana et Camara (2-1). «Restons sérieux, temporise l'entraîneur. On fait notre bonhomme de chemin. On remporte une victoire face à Saint-Etienne qui fait partie des grosses cylindrées du championnat. Je savoure, je jubile après cette victoire. Mais ce n'est pas moi l'important. L'important est de savoir que les joueurs sont heureux, que les gens du club sont heureux. Ce n'est vraiment que du bonheur, du plaisir».

Ces deux derniers sentiments sont aux antipodes des incidents qui ont émaillé l'avant-match contre les Verts. En effet, cinq supporters du club héraultais ont été interpellés samedi après-midi à Montpellier, lors d'affrontements avec des supporteurs de Saint-Etienne. Quatre d'entre eux ont été interpellés alors qu'ils jetaient des barres de fer contre un bus de supporters stéphanois, puis lors d'une échauffourée au centre-ville. Ces affrontements ont fait un blessé léger parmi les supporters stéphanois, qui a été brièvement hospitalisé. Le déplacement à Rennes s'annonce chaud.