Accès direct au contenu

S. O. S.

Monaco en grand danger

le10sport

Toujours premier non relégable, le club de la principauté n'a gagné qu'un match depuis le mois d'août. Une fois n'est pas coutume : ça sent le souffre sur le Rocher !

Guy Lacombe a du souci à se faire. Encore défait par Saint-Etienne (0-2) hier à Louis II, Monaco s'enfonce dangereusement dans des sphères peu en rapport à son standing. Avant d'aller défier le PSG au Parc de Princes, Monaco est 17e avec 15 points, soit le même nombre de points que Caen et Lens, les deux premiers reléguables.

Ambiance à Louis II

Après s'être incliné pour la sixième fois cette saison, Guy Lacombe a d'emblée critiquer l'arbitrage. "L'arbitrage français est une calamité, a lâché le coach monégasque. Il y a une main de Bocanegra dans la surface de réparation qui aurait dû nous valoir un penalty" a-t-il expliqué. Côté joueurs, l'heure était à l'abattement à l'image d'un Stéphane Ruffier dépité : " oui, je suis inquiet ! Je le suis pour l'AS Monaco, mais le problème, c'est que je ne sais pas quoi vous dire, je ne sais pas ce qui se passe, je n'ai pas de réponses." 

Fin de saison sous tension

Si le club princier aux 7 titres de champion de France est en chute libre depuis quelques années, il semble avoir franchi un palier supplémentaire cette saison. Habitué au ventre mou du championnat depuis le départ de Didier Deschamps, le club va devoir selon toute vraissemblance jouer pour éviter la relégation après la trève. Quand l'on sait l'importance de l'expérience de cette situation dans cette lutte à mort, on ne peut que s'inquiéter pour l'AS Monaco qui se prépare une année 2011 sous haute tension.