Accès direct au contenu

La coupe est pleine

Marseille vole a Auxerre

Les Marseillais estiment qu'ils ont joué à dix contre douze à Auxerre, après l'expulsion de M'Bia et la prestation de l'arbitre de la rencontre, Freddy Fautrel.

Les Marseillais étaient dans tous leurs états hier soir après le match nul concédé à Auxerre (1-1). Les deux points perdus ont participé à la frustration des Olympiens qui savaient que Lille et le PSG s'étaient imposés plus tôt dans la soirée. Mais c'est bien l'arbitrage de Freddy Fautrel dans leur rencontre à Auxerre qui leur reste en travers de la gorge.

Dassier en colère 
Dès la fin du match, les dirigieants olympiens sont immédiatement montés au créneau, par la voix de leur président Jean-Claude Dassier tout d'abord. "Il n'y a pas penalty pour Auxerre, il y en a un pour nous pour une faute sur Lucho et il y a l'expulsion de Mbia" a-t-il déploré. Il a ensuite ouvertement critiqué les compétences de l'arbitre du soir. "Fautrel s'est encore surpassé. Je ne sais pas si c'est de l'incompétence... Parfois je me demande si les arbitres réfléchissent à la portée de leurs actes", s'est emporté l'ancien journaliste avant de conclure" A dix contre douze, l'équipe a livré un match magnifique."
José Anigo a tenu lui aussi a salué la performance de l'arbitre : "j'aimerais avant tout féliciter l'équipe ce soir, car jouer à dix contre douze est plutôt dificile. l'arbitre a fait un bon match contre nous: sur le penalty sifflé pour Auxerre, la faute commence à l'extérieur de la surface, ce qui devrait éviter l'expulsion, et sur Lucho le pénalty n'est pas sifflé par contre."
 Deschamps se contrôle
Finalement, c'est Didier Deschamps qui aura le plus réussi à garder son calme. S'il est colère, il ne tient pas à se faire sanctionner : "Je ne peux rien dire, cela va se retourner contre moi. J'ai deja deux suspendus... Je n'ai pas envie d'aller faire un tour dans les tribunes mais ça bouillonne."