Accès direct au contenu

TRI SELECTIF

Lyon mise tout sur le recyclage

le10sport

Si l'Olympique Lyonnais devra absolument recruter un gros calibre en défense pour finir la saison, les Gones peuvent déjà se targuer d'avoir du sang neuf dans leur effectif : les revenants.

«Gabriel Milito, seule recrue du FC Barcelone». Voilà comment le meilleur club du monde annonce qu'il ne recrutera personne cet hiver. Voilà aussi comment le meilleur club du monde donnera sa chance à un ancien de la maison, blessé au genou il y a plus d'un an et qui viendra finalement renforcer l'effectif catalan. Lyon est un peu dans le même état d'esprit. Après avoir secoué le cocotier des finances l'été dernier et même si les comptes du club rhodanien sont des plus sains, on voit bien Jean-Michel Aulas garder un peu d'argent au frais cet hiver. Et demander à Claude Puel de relancer certains joueurs blessés ou décevants en début de saison pour apporter leur talent respectif. Ils sont au moins trois dans ce cas de figure.

Mathieu Bodmer : 7 matches cette saison (586 minutes)
Le grand éclopé de Lyon !
Souffrant des adducteurs et opéré d'une pubalgie en décembre 2008, l'ancien Lillois n'a jamais retrouvé l'intégralité de ses moyens. De retour à la compétition début mars, il est revenu d'abord en défense, puis au milieu du terrain. L'été dernier, une discussion avec Claude Puel l'avait convaincu que sa place se situait en défense centrale et on parlait même d'une prolongation pour Bodmer? ça, c'était avant de jouer une mi-temps médiocre face à Toulouse le 26 septembre, date de sa dernière sortie sous le maillot rhodanien. Revenu sur le banc lors du dernier match avant la trêve contre Montpellier, il devrait être opérationnel en janvier pour combler les brèches. Mais pas qu'en défense puisque le départ de Jean II Makoun à la CAN pourrait lui rouvrir les portes du milieu.

Cleber Anderson : Aucun match cette saison
La grande inconnue et LE grand inconnu de Lyon !
De retour de son prêt au Brésil à la mi-juillet, il était revenu blessé avant de subir une opération de l'épaule à l'automne. Claude Puel ne semble pas très friand de ses qualités intrinsèques mais les absences de joueur de relief en défense auraient pu lui donner une certaine légitimité. Ca n'a aps été le cas. Pour bientôt ?

Honorato Ederson : 11 matches (466 minutes)
Le grand fantôme de Lyon !
Recruté en juin 2008, le Brésilien était censé prendre doucement la succession de Juninho mais son impact est dérisoire sur le jeu des Gones. Peu en confiance et blessé à la cheville puis au mollet en fin d'année, il n'a été titulaire que cinq fois entre août et décembre. Même sa frappe de mule, brillante en matches de préparation estivale, a été mise sous l'éteignoir par Michel Bastos. A son actif, c'est lui qui avait sauvé l'honneur lors de la débâcle à Nice lors de la 10e journée (1-4). C'est bien maigre d'autant que Rennes se ferait une joie de l'accueillir sous forme de prêt, selon RMC. La tentation retrouver Frédéric Antonetti, qui l'a forgé à Nice, sera-t-elle plus forte que le défi de s'imposer à Lyon ?