Accès direct au contenu

Foot - Lorient

Barthelmé : « Lecomte, ce n’est pas une arnaque »

Benjamin Lecomte sera titulaire dans la cage de Lorient ce mercredi soir à Evian TG en demi-finale de la Coupe de France. Le jeune portier représente l’avenir des Merlus.

Petit à petit, Benjamin Lecomte fait son trou. Arrivé en Bretagne en 2009, le gardien de but (22 ans) a prolongé à Lorient jusqu’en 2018 en avril dernier. « Lorient, c’est un esprit familial et le nouveau président (Loïc Féry) avait des ambitions, j’ai adhéré au projet dans la durée. Pour un gardien, on sait que c’est plus long. Je préfère qu’on parle de moi un petit peu chaque année et beaucoup après, plutôt que beaucoup au début et plus jamais ensuite » , explique Lecomte dans les colonnes de L’Equipe.

Gourcuff : « Le successeur d’Audard »

Son entraîneur, Christian Gourcuff, lui fait confiance. « On a prolongé Benjamin en avril (jusqu’en 2018) dans l’optique qu’il soit le successeur de Fabien Audard. On prépare aussi l’avenir comme ça » souligne le coach des Merlus dans le quotidien sportif. « Ce n’est pas une arnaque. Il est réservé mais il s’impose. Un gardien doit avoir une grande gueule, et il en a une sur le terrain » , renchérit Maxime Barthelmé, l’ailier gauche.