Accès direct au contenu

L’indispensable… dispensé !

Lom peut se passer de lucho

le10sport

Si l'on se fie au groupe olympien qui a fait le déplacement à Nancy, la recrue prioritaire du coach cet été n'est aujourd'hui plus indispensable.

Lucho Gonzalez ne fera pas le déplacement à Nancy. Ce n'est pas un scoop, cette décision est actée depuis le retour de l'Argentin, hier, de son périple en sélection. Sélection pour laquelle l'ancien du FC Porto n'a pas joué une seule minute sur les 180 possibles. Pourtant, le staff olympien l'a jugé « fatigué » au même titre qu'un Gabriel Heinze qui, lui, a disputé la totalité de ces deux matches.

Une excuse simpliste...

On ne peut pas dire pourtant qu' « el Commandante » ait besoin de souffler après un début de saison passé à l'infirmerie et deux matches en sélection assis sur le banc. Alors bien sur, le 10 octobre, Lucho était à Buenos Aires, puis quatre jours plus tard à Montevideo. Mais la capitale uruguayenne n'est qu'à 240 km de la capitale argentine. Certes, il y a cinq heures de décalage entre la France et la patrie de Maradona mais tous ces arguments semblent bien futiles au moment de laisser Lucho à la maison. Le match face à Nancy revêt une importance particulière pour l'OM puisqu'il intervient après trois défaites consécutives. Et l'acharnement apporté par le staff médical à remettre sur pied Mamadou Niang, le vrai joueur clé de l'OM cette saison, en est la meilleure preuve. Lui sera bien présent au stade Marcel Picot. Pas Lucho. La différence entre un joueur indispensable et un autre, dispensé...