Accès direct au contenu

Echange verbal

Leproux seche dassier

le10sport

Robin Leproux a répondu avec vigueur à Jean-Claude Dassier qui venait d'accuser de légèreté le PSG dans la gestion du cas Jérémy Clément. Le président de l'OM a-t-il encore parlé trop vite ?

Le feu s'est tu à Marseille mais la braise est encore chaude. Et Jean-Claude Dassier n'a rien fait pour contribuer à ramener le calme. En duplex depuis Marseille lors du Canal Football Club, le président de l'OM a vivement interpellé son homologue parisien en lui demandant clairement pourquoi Jérémy Clément avait pris l'avion avec ses coéquipiers.

S'il s'est justifié sur le cas Clément, Robin Leproux a surtout appelé Dassier a plus de retenue : «Il faut éviter de s'interpeller entre clubs et de se renvoyer la faute. S'interpeller ainsi c'est un peu déplacé.» Le président phocéen a également reçu une réprimande de la secrétaire d'Etat déléguée aux sports, Rama Yade, qui a lui a rappelé que «l'heure est à l'apaisement

Plus tôt dans la journée, Leproux s'était montré tout aussi offensif à l'encontre de José Anigo qui a sous-entendu des pressiosn parisiennes auprès de la Ligue pour reporter la rencontre : «On a envie de voir ce match. Paris n'a pas peur. Ce n'est pas notre état d'esprit. Notre souci est la sécurité et la santé des supporters. On aurait aimé que ça soit mieux préparé. Ce n'est pas le PSG qui demande le report c'est l'organisateur de la compétition, la Ligue. Que l'un et l'autre envoient leurs équipes réserves, ce n'est pas l'esprit. Avec ce qui se passe, ce n'est pas le moment de créer une polémique entre les clubs. Mais concernant les propos d'Anigo, ils sont assez irresponsables.»