Accès direct au contenu

Bonnets dâne

Le onze bidon de L'Equipe

ayew et ibra

Comme à chaque journée de Ligue 1, le10Sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n’auraient pas dû jouer lors de la 7e journée.

Le onze bidon de la 7e journée :
Landreau (Lille, 3) – Réveillère (Lyon, 4), Fanni (Marseille, 3), Kanté (Sochaux, 3), Jeunechamp (Montpellier, 4) – Abdullah (Marseille, 3), Corgnet (Lorient, 4) – Mendes (Lille, 3), Boudebouz (Sochaux, 4), A. Ayew (Marseille, 3), Ibrahimovic (Paris, 3).

L’entraîneur bidon : Christophe Galtier
Comme contre le FC Sochaux, l’entraîneur de Saint-Étienne n’a pas grand-chose à reprocher à ses attaquants, d’autant qu’Aubameyang a inscrit un but valable devant Reims mais force est de constater que son coaching a été défaillant. Alors que PEA semblait avoir tout donné, « Galette » a mis trop de temps à donner sa chance à Brandao (79e), auteur d’une entrée remarquable et d’une transversale. Le Brésilien a facilité la vie de ses ailiers et milieux grâce à sa propension à exceller dans le jeu direct. Dommage.

L’arbitre bidon : Laurent Duhamel
L’arbitre central n’est pas directement en cause, sauf peut-être d’avoir fait une confiance aveugle à l’un de ses assistants Patrice Capelli. Ce dernier a influé sur le résultat du match entre Lyon et Bordeaux (0-2) en annulant l’égalisation d’Alexandre Lacazette (68e) en raison d’une sortie de but imaginaire sur un corner frappé par Clément Grenier. Jean-Michel Aulas peut être en colère.