Accès direct au contenu

Du Sochalien en pagaille

Le onze bidon de L'Equipe

Comme à chaque journée de Ligue 1, le10Sport.com recueille les plus mauvaises notes attribuées par le quotidien sportif pour désigner ceux qui n’auraient pas dû jouer lors de la première partie de la 33e journée.

Le onze bidon de la 33e journée :
Teddy Richert (Sochaux, 2) – Sébastien Corchia (Sochaux, 3), Yaya Banana (Sochaux, 2), Jérémy Sorbon (Caen, 3), Aurélien Montaroup (Caen, 3) – Benjamin Corgnet (Dijon, 4), Alou Diarra (OM, 3), Vincent Nogueira (Sochaux, 2), Omar Kossoko (Auxerre, 3) – Umut Bulut (Toulouse, 3), Anthony Le Tallec (Auxerre, 3).

L’entraîneur bidon de la 33e journée : Eric Hély (Sochaux)
« Cette défaite, je la prends pour moi. Il fallait certainement prendre d’autres mesures face à une équipe comme le PSG. » Eric Hély assume le naufrage sochalien au Parc des Princes (6-1). Le remplaçant de Mécha Bazdarevic a commis l’erreur d’aligner une équipe résolument offensive et d’offrir de fait plus d’espaces à l’armada parisienne. La sanction fut sévère mais l’intention était louable dans un championnat où les entraîneurs adoptent généralement des réflexes frileux.

L’arbitre bidon de la 33e journée : Tony Chapron (Bordeaux-OM)
Tony Chapron, le nouveau grand ami de Didier Deschamps. D’abord pour sa prestation avec deux penaltys non sifflés pour l’OM à la suite d’une faute d’Henrique sur Brandao, qui en a trop rajouté, et d’une main de Trémoulinas. Puis pour sa réplique cinglante. A la remarque déplacée de l’entraîneur de Marseille, « Vous avez été mauvais », Tony Chapron a répliqué de façon tout aussi inopportune : « Comme vous ». Il se passe toujours quelque chose avec M. Chapron…