Accès direct au contenu

Favoritisme

Landreau fustige la partialité de l’arbitrage

le10sport

Le gardien du LOSC pense que les cadors du championnat sont favorisés par l'arbitrage cette saison.

Dans une interview sur RMC hier, le portier de Lille Mickaël Landreau a donné son point du vue sur l'arbitrage français en Ligue 1. Selon l'ex-dernier rempart du PSG, tous les arbitres ne seraient pas impartiaux avec tous les clubs. Il pense notamment que les gros clubs sont favorisés par rapport aux petites écuries, invoquant avec fatalisme une « logique financière ». Peut-être aussi parce que son coéquipier Florent Balmont est l'un des joueurs les plus sanctionnés du championnat.

L'OL dans le collimateur

Un constat tapageur qui fait peu de vagues, Mickaël Landreau ne faisant finalement que remettre sur le devant de la scène un problème déjà évoqué ces dernières années, notamment avec l'Olympique Lyonnais, accusé de bénéficier d'un arbitrage plus clément. A l'étranger, et notamment en Italie, c'est également monnaie courante. Peut-on finalement reprocher aux arbitres français de suivre la tendance générale? Un Calciopoli en Ligue 1 est il possible un jour?