Accès direct au contenu

Rupture

La contre attaque de Ben Arfa

le10sport

Hatem Ben Arfa compte bien quitter l'OM et fait en sorte que cela se sache. Maître Jean-Jacques Bertrand, l'avocat d'Hatem Ben Arfa est monté au créneau pour défendre son client. Il a rappelé qu'il ne reviendrait plus à la Commanderie. Cette fois, la rupture semble consommée. Son agent a affirmé qu'il irait à Newcastle.

Depuis qu'il a quitté l'entraînement hier soir après avoir discuté avec Didier Deschamps, Hatem Ben Arfa n'a plus qu'une chose en tête: quitter l'OM. Et ce n'est pas les paroles de Jean-Claude Dassier rappelant que " Ben Arfa est à l'OM" qui vont changer la donne. Par l'intermédaire de son agent et de son avocat, l'attaquant marseillais entend bien ne rien lâcher. C'est tout d'abord sur les ondes d'RTL, par la voix de son avocat Jean-Jacques Bertrand que le premier volet de l'opération "départ" de Ben Arfa s'est mise en place:

 "C 'est comme... une femme qui trouve son mari au lit avec quelqu'un... y'a plus de confiance. Dans le cas présent Hatem n'a jamais rien dit contre personne, contre son club, contre l'entraîneur... on lui a fait comprendre, déjà la saison dernière qu'il serait mieux qu'il parte ailleurs. Et en début de saison, très clairement l'entraîneur, le directeur sportif, le président lui ont demandé de trouver un autre club et qu'il n'était pas dans les choix de l'entraîneur. ça lui a été dit expressément, et à plusieurs reprises. Donc, il n'a pas demandé à partir, on lui a fait comprendre qu'il fallait qu'il parte. Et là-dessus, quand on parle du club de Newcastle c'est un club que n'a pas trouvé Hatem Ben Arfa, il n'a cherché aucun club, c'est l'OM qui a mandaté un certain nombre d'agents qui ont trouvé Newcastle. on se trouve dans une situation qui est totalement voulue par l'OM et non pas par Hatem Ben Arfa.


En l'occurence pour ce qui est de Newcastle on a été informés qu'à la suite des discussions... qui ont eu lieu entre les 2 clubs... finalement le club Newcastle a en plus accepté toutes les conditions que souhaitait l'OM qui a toujours dit à l'égard de ce club et vis à vis d'Hatem, ils étaient d'accord pour un prêt avec une option d'achat. Newcastle à notre connaissance a accepté les conditions que souhaitait avoir l'OM. Véritablement même de ce côté là il y a quelque chose qui n'est pas respecté à l'égard du joueur. je me réfère simplement à ce que Hatem a dit hier très clairement : il ne reviendrait plus à la Commanderie."

"Hatem ira à Newcastle"

Puis, c'est l'agent du joueur qui a tenu à clarifier les choses: 

"Hatem ira à Newcastle. Les relations entre lui et Deschamps ont atteint un point de non retour et nous voulons simplement que les dirigeants marseillais fassent machine arrière et le laissent partir. Hatem a toujours été honnête avec l'OM alors que l'OM se moque d'Hatem en le déclarant subitement intransférable. Début juillet, Deschamps nous avait pourtant demandé de lui trouver un club, ce que nous avons fait."

La situation semble plus que jamais arrêtée et seule Dassier croit encore à un possible revirement. Didier Deschamps a décidé, sans surprise (le joueur n'ayant pas assister à l'entraînement depuis deux jours), d'écarter l'ex-lyonnais de son groupe pour le déplacement à Valenciennes. En revanche, Nyang tient sa place sur cette de liste de 18 joueurs malgré son départ quasi-certain en Turquie. Décidément les dirigeants de l'OM semblent complètement perdus.