Accès direct au contenu

Pas de simulateurs

Kombouare joue au boss

Antoine Kombouaré aurait été trop coulant avec certains cadres la saison prochaine. L'entraîneur parisien semble déterminé à durcir son discours auprès de ses joueurs.

La communication est un art qu’Antoine Kombouaré a difficilement manipulé la saison dernière. Désœuvré par les mauvais résultats de son équipe, l’entraîneur du PSG a navigué à vue dans son discours externe. Tour à tour compréhensif, agacé ou franchement en colère, le Kanak a toujours semblé à contre-courant. Certains cadres auraient même sapé son autorité.

L’ancien entraîneur de Valenciennes est décidé à se montrer plus ferme et a déjà envoyé un message clair à ses joueurs en conférence de presse : «J'attends de mes joueurs qu'ils soient conquérants (…). Le respect se gagne sur le terrain, avec des joueurs qui ne simulent pas, qui ne restent pas à terre et surtout qui gagnent des matchs.» Si ses joueurs l’entendent, Kombouaré aura lutté activement contre l’une des plaies du football actuel, ces joueurs qui se tortillent au sol dans tous les sens après la moindre chute.

L’ancien défenseur central adopte en ce début de saison un discours volontaire. «Nous attendons encore au moins un joueur, mais après une année en commun, le groupe se connaît déjà mieux. Il faut maintenant que cela se traduise par des résultats. Nous restons concentrés sur nos objectifs. On avance !» Mais parfois avec de la musique plein les oreilles puisque Kombouaré n’a pas interdit à ses joueurs le port des casques comme à Marseille ou Brest.