Accès direct au contenu

Cruel

Janot heros malheureux

le10sport

Le derby se dirigeait vers un résultat vierge. Mais une grossière faute de main de Jérémie Janot a offert le but de la victoire à l'ancien Stéphanois, Bafé Gomis. L'ASSE n'a plus dominé Lyon à Guichard depuis 1994.

S'il y en a un pour qui le derby entre l'ASSE et l'OL veut bien dire quelque chose, c'est bien lui. Jérémie Janot, modèle de fidélité et de dévotion envers les Verts et qui n'a pas remporté la moindre derby en dix rencontres disputées. Son attachement pour le club du Forez se palpait sur ses nombreux arrêts décisifs face aux assauts de Lisandro Lopez ou Miralem Pjanic. Le destin était même décidé à aider l'un des derniers joueurs à échapper aux règles du foot-business en interposant les montants sur deux frappes de Lisandro.

Le dévoué public de Guichard entonnait les chants à la gloire de l'attachant gardien quand la terrible faute de main est intervenue. Sur un corner rentrant, Janot lit mal la trajectoire. Surpris, le portier vert repousse faiblement la balle sur ses six mètres. Là, traîne son ancien coéquipier, Bafétimbi Gomis, bénéficiaire de l'offrande pour la seule réalisation de la rencontre (82e). A voir l'erreur de leur gardien, les Verts vont bien finir par croire en la malédiction de Guichard face au voisin lyonnais. Réelle ou pas, cette série dure depuis 1994.