Accès direct au contenu

Rebondir ou sombrer

Gourcuff a la croisee des chemins

le10sport

A moins d'un an du championnat d'Europe, la saison qui arrive sonne comme celle de la dernière chance pour Yoann Gourcuff.

Depuis la récente tournée de l’équipe de France, tout le monde n’a qu’un mot à la bouche : Marvin Martin. Si le milieu sochalien est aujourd’hui en pleine lumière, Yoann Gourcuff est lui retombé dans l’anonymat. Blessé, il n’a pu prendre part aux trois derniers matchs des Bleus et pourrait le payer cher s’il ne se relève pas très vite. « Il se trouve à un moment clé de sa carrière, affirme Alain Giresse. L’objectif de l’Euro 2012 passe indéniablement par une saison plus accomplie que celle qui vient de s’écouler pour Gourcuff. »

Si Gourcuff jouit d’une certaine immunité auprès de Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus ne pourra pas éternellement protéger son poulain. Surtout si le milieu lyonnais maintient un aussi faible niveau de performance. La saison qui se profile s’apparente donc à un couperet pour Yoann Gourcuff : rebondir ou sombrer. Avec en ligne de mire, l’un de ses objectifs personnels : l’Euro 2012. En plus de la nouvelle concurrence en équipe de France (Martin, Diaby, Cabaye...) dans sa quête de rédemption, l’international français pourrait aussi pâtir de la politique de rajeunissement décrétée par l’OL et de la vente de bons nombres de ses cadres.

Libéré du poids de Puel ? 

L’inexpérience de ses futurs coéquipiers pourrait ainsi le priver de jouer les premiers rôles en Ligue 1 et le plonger un peu plus dans l’ombre. Une absurdité pour Patrick Rampillon, le directeur du centre formation de Rennes : « Ce n’est pas l’équipe qui décide ou non de votre sélection mais vos performances individuelles. » Responsabilisé et libéré du poids des anciens, Gourcuff pourrait donc au contraire pleinement s’épanouir dans un rôle de leader technique qui lui est dévolu. Le départ de Claude Puel et l’intronisation probable de Rémi Garde, disciple d’Arsène Wenger présenté comme le Guardiola de l’OL et fervent adepte du beau jeu, devraient aussi lui permettre de retrouver ses sensations et la confiance perdues. « Il ne refera pas la même saison », certifie Just Fontaine.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans votre journal

Le 10 Sport, disponible tous les jeudis dans vos kiosques