Accès direct au contenu

Cadeaux

Et si le pere noel gatait le psg

le10sport

Victorieux 3-0 face à Saint-Etienne dimanche au Parc des Princes lors de la 17e journée de Ligue 1, Paris peut espérer passer les fêtes au chaud avec un calendrier à priori favorable avant la trêve. Le père Noël sera-t-il généreux avec le club de la capitale?

Antoine Kombouaré pouvait se réjouir du net succès parisien (3-0) face à une formation stéphanoise insipide au possible, qui se dirige vers une douce et lente agonie... Au Parc des Princes, la fête se voulait totale, des buts, une première période idyllique, de quoi donner du baume au coeur avant d'entamer la dernière ligne droite menant jusqu'à la trêve avec deux matches à domicile face à Lens et Grenoble et un déplacement délicat à Rennes. Mais l'entraîneur parisien a déjà téléphoné au Père Noêl pour lui transmettre sa liste de cadeaux pour une deuxième partie de saison en toute quiétude.

Pouvoir enfin compter sur le duo Hoarau-Erding

Ce n'est pas les pauvres 19 minutes à évoluer ensemble qui nous aurons donné un aperçu de ce que peut représenter le duo Erding-Hoarau au PSG. On l'annonce comme une force de frappe non négligeable pour Antoine Kombouaré. Ce dernier attendra du père Noël qu'il lui fournisse les deux attaquants en les dédouanant de toutes blessures pour l'année 2010, avec en petit complément de la commande, plein de buts à la pelle aidant le PSG à se hisser dans les cinq premiers du championnat...

Un Ludovic Giuly retrouvé

En proie à de grosses difficultés ces dernières semaines, son entrée face à Saint-Etienne fut assez insignifiante tout comme la deuxième période de son équipe. Ne rechignant jamais à la tâche Giuly court après son meilleur niveau pour finir l'année en beauté et oublier l'affront de ne pas faire parti du groupe lors de la défaite face à Bordeaux (1-0). Le père Noël serait bien heureux de redonner à Giuly son lustre d'antan...

Passer janvier sans encombre

L'absence de Stéphane Sessegnon pour cause de CAN en Angola ne simplifiera pas la tâche d'Antoine Kombouaré. A moins que Peguy Luyindula décevant sur le flanc gauche ne soit touché par la grâce et arrive à faire occulter l'absence du soliste parisien. Les coups d'éclats de l'international béninois et sa capacité à prendre le jeu à son compte risque bien de manquer au PSG en janvier.

Eviter l'habituel creux hivernal

Les saisons du PSG ont souvent été marquées par une réalité temporelle. A l'approche de l'hiver, le club de la capitale possède une fâcheuse tendance à décliner. Pour éviter le spectre de l'hiver, il serait judicieux de réaliser le souhait d'Antoine Kombouaré: terminer l'année en boulet de canon pour entrevoir 2010 sous de meilleurs auspices.

Récupérer Grégory Coupet avant la fin de saison

Victime d'une fracture de la cheville face à Auxerre (1-0), Grégory Coupet devrait en théorie retrouver les terrains d'entraînement du camp des Loges en mars. Véritable leader du vestiaire parisien et apprécié de tous avec notamment une force de caractère communicative, c'est tout le PSG qui attend le retour de son gardien aux affaires. Si le père Noël pouvait dénicher un remède miracle et le transmettre à Coupet pour guérir plus vite, Antoine Kombouaré ne serait pas contre...

Recruter au mercato d'hiver

C'est peut-être un cadeau prioritaire sur la liste du père Noël. Recruter pour affronter une deuxième partie de saison haletante et surtout, permettre à l'effectif parisien de s'appuyer sur une valeur ajoutée. « J'ai anticipé sur le mercato. Je prendrais en fonction des quatre derniers matches, la décision de recruter ou non, » a confié sur le sujet le technicien parisien. Il semblerait bien que le père Noël soit beaucoup sollicité dans la capitale...