Accès direct au contenu

Un homme posé

EDF, PSG, Ibrahimovic : les confessions de Sakho

Mamadou Sakho

Après une fin d’exercice 2011-2012 délicate, Mamadou Sakho réalise un début de saison presque idéal. Il fait le point sur sa situation, à quelques jours du choc contre l’Espagne, au micro de l’Equipe TV.

Jeune, mais déjà expérimenté

« J’ai énormément appris, j’ai côtoyé les meilleurs joueurs français du moment, c’est quelque chose de très enrichissant. A ce poste là, on confie ce poste à des joueurs d’expérience, donc aujourd’hui à 22 ans, pouvoir accumuler autant d’expérience avec le PSG ou en équipe de France, je le prends comme un apprentissage et ça m’aide à me construire ».

La fin de saison passée

« C’était une période difficile. Après les vacances je suis revenu avec le couteau entre les dents. J’ai une mâchoire de Lion, je ne lâche pas le morceau. Ce n’était pas évident à vivre, mais à 22 ans ça va, plus tard ça doit être plus difficile à gérer. C’est positif, passer par des moments comme ça, ça ne peut que m’aider à me construire ».

Le match contre l’Espagne

« Je ne connais pas le Japon, mais l’Espagne m’impressionne. Quand on voit leurs derniers résultats dans les grandes compétions… C’est l’une des meilleures équipes du monde, la meilleure même. Après, elle n’est pas imbattable, ils ont déjà perdu des matchs, et on a beaucoup de qualités, d’expérience, ça va être un match intéressant ».

La vie avec Zlatan

« C’est quelqu’un qui incarne le respect après, il fait vraiment partager son expérience. On essaye de le bouger à l’entrainement, on ne va pas se faire marcher dessus non plus ».