Accès direct au contenu

Le clash

Deschamps pret a virer MBia qui se defend

Furax après le comportement de son joueur qui ne s'est pas présenté aujourd'hui à St Jean de Luz, Didier Deschamps s'est fâché tout rouge sur le site officiel du club. Et laisse la porte ouverte à son joueur, qui s'est pourtant défendu.«Il n’est pas là. Je l’ai eu ce midi (mardi) et je lui ai conseillé vivement de nous rejoindre et prendre l’avion Paris-Biarritz, il en a décidé autrement. Il y a un peu de confusion dans sa tête mais l’essentiel, c’est qu’il se remette au travail le plus vite possible mais il n’est pas là. Il aurait logiquement du arriver dimanche et cela aurait été moins grave s’il était arrivé aujourd’hui.» Didier Deschamps n'est pas un adepte de la défense à tout prix de ses joueurs. Oui, il y a bien un problème M'Bia, et José Anigo, qui déclarait aujourd'hui qu'on faisait du social avec ce genre de joueur avait ouvert la première porte. Deschamps, d'ailleurs, a été très franc au téléphone avec son joueur. «On voit beaucoup de choses dans le monde d’aujourd’hui mais je lui ai dit d’avoir d’abord du respect envers son club, envers ses partenaires et envers tout le monde. Et cela peu importe les raisons, c’est un joueur professionnel.» Et si pour d'éventuelles sanctions, «on verra», selon Deschamps, la porte pour un départ est en revanche grande ouverte. «S’il a envie de partir, c’est simple. Si un club met 18 millions, je l’amène demain s’il a besoin. Je lui ai dit et il le sait.» La vie était trop calme à Marseille dernièrement, le feuilleton M'Bia peut maintenant commencer. La réponse de Stéphane M'Bia à l'AFP: «J'ai eu un problème de correspondance entre Atlanta et New York qui m'a empêché de rallier Marseille samedi à 21h45 comme prévu. J'ai parlé au coach (Didier Deschamps, ndlr) qui m'a dit qu'il m'attendait le plus rapidement possible et je me suis excusé. Mais il n'y a pas de problème»