Accès direct au contenu

Malin comme un singe

Comment Garde sest mis Lisandro dans la poche

Rémi Garde semble avoir déjà réussi là où Claude Puel avait échoué : gagner la confiance de Lisandro Lopez. L'Argentin est clairement dans les petits papiers de l'entraîneur de l'OL.

« Si Rémi Garde est malin, il lâchera sur des points précis pour marquer sa différence avec Claude Puel, qui est probablement trop psychorigide ». Notre consultant Daniel Bravo avait vu juste. Garde a déjà agi pour aller à contre-courant de son prédécesseur sur le banc de l’OL. En aucun cas, il ne souhaite connaître la même scission dans le vestiaire. Pour cela, Le Parisien nous apprend que Garde a demandé à son vestiaire de désigner un groupe de leaders pour représenter ce dernier. Les noms ont filtré : Cris, Vercoutre, Källström, Lloris, Réveillère et, évidemment, Lisandro Lopez.

Six relais-cadres dans le vestiaire
Voir le nom de « Licha » dans cette liste n’a rien d’étonnant quand on connaît son statut de star dans l’équipe. En revanche, on est également au courant de son débit de parole très mesuré et son incapacité à communiquer pour faire évoluer les relations. En agissant de la sorte, Garde a voulu faire taire ces idées reçues et a montré à tous qu’il place l’Argentin au rang des cadres de l’équipe, sur et en dehors du terrain. C’est finalement le dernier point le plus important puisque Puel n’avait peut-être pas eu la même réflexion.