Accès direct au contenu

Homme fort

Comment Cheyrou flingue Lucho

Encore transparent à Montpellier, Lucho Gonzalez n'est décidément pas l'homme fort de l'OM en cette fin de saison. Normal, le rôle est parfaitement endossé par Benoît Cheyrou.

Avec lui, Marseille ne perd plus
On attendait Lucho Gonzalez et c'est finalement Benoît Cheyrou qui est devenu le vrai dépositaire du jeu de l'OM. C'est simple, en championnat, l'ancien Auxerrois est toujours titulaire dans le onze de Didier Deschamps depuis le match contre Lille (1-2). Il s'agit de la dernière défaite de l'OM... Cheyrou a aligné 5 matches consécutifs avec un bilan fort respectable de 4 succès et 1 match nul.

Plus décisif que Lucho
Sur ses 5 matches, Cheyrou a clairement mis Lucho Gonzalez sous l'éteignoir en marquant le but de la victoire à Lens et distillant deux passes décisives contre Toulouse puis Montpellier sur le but de Gignac (il cumule 3 passes et 3 buts depuis le début de la saison). En deuxième période, il a même été de loin le meilleur Olympien. Pendant ce temps, « El Comandante » courait dans le vide.

Cheyrou sait secouer le cocotier
Battu à Manchester United, Cheyrou était le premier Marseillais à avoir haussé le ton. Selon lui, les Olympiens avaient trop regardé jouer les Red Devils, comme des enfants. Un élan d'honnêteté louable pour un joueur peu habitué à faire des sorties médiatiques aussi épicées. Lucho, tout aussi réservé, n'a fait jamais ce genre de déclarations. De plus, Cheyrou ne s'est pas fait prier pour manifester sa colère à Deschamps pour avoir été sorti face à Toulouse. Il a compris ce dont l'OM avait besoin dans cette dernière ligne droite : un joueur qui sait secouer le cocotier sur et en dehors du terrain.