Accès direct au contenu

COMPARAISON

Chamakh le messi du maroc

le10sport

Les effluves festifs de cette fin d'année auraient-ils envoûté Marouane Chamakh ? Dans une entrevue accordée au journal marocain Le Matin, l'attaquant de Bordeaux apprend à se lâcher en parlant transfert et sélection nationale. C'est cadeau.

Marouane Chamakh ne doit pas boire d'alcool. Même pas une goutte. Pourtant, il en profite pour fêter cette fin d'année à sa façon, en se grimant en vraie pipelette. Certes, moins que cet été, lorsqu'il a endossé le rôle de super vedette de la série à succès «Arsenal attrapera-t-il Chamakh '» Quelques mois plus tard, donc, revoilà notre discret Marocain sous les sunlights. Interrogé par le journal Le Matin, l'attaquant des Girondins, libre l'été prochain, a répondu sans ambages aux questions que l'on qualifie d'embarrassantes. Pour vous, Le 10 Sport en a retenu deux. A celle «quelle sera votre prochain club '», voici sa réponse : «On est en contact en Première League avec Liverpool, Tottenham, Arsenal, Chelsea, Everton, Sunderland. Il y a aussi le FC Séville en Espagne et l'Inter Milan et la Juventus Turin en Italie. Mais rien de concret pour le moment. Je vais étudier toutes ces offres de près et j'opterai pour celle qui est intéressante aux niveaux sportif et financier.»

Généreux dans l'effort
Pour le moment, rien du propre, du pur Chamakh. Généreux dans l'effort mais qui cale devantle but, au moment où ça devient franchement intéressant. Sauf qu'il glisse, ni vu ni connu : «Arsenal fait le forcing pour que je les rejoigne dès janvier». Le nouveau Chamakh, qui marque désormais en Ligue des Champions, est bel et bien arrivé. Second volet de notre exploration de son émancipation verbale : la sélection marocaine. Pourquoi donc n'est-il pas aussi important avec son pays qu'en club ? Sa réponse, surprenante et surtout, pertinente : «Ce reproche m'a été fait, c'est vrai. Mais les Argentins n'adressent-ils pas le même à Lionel Messi, qui est pourtant le meilleur joueur du monde ? Moi, quand je mets le maillot marocain, c'est pareil même si je donne le meilleur de moi-même». La fin est encore à travailler mais c'est pas mal Marouane. Continue comme ça en 2010 et tout ira bien.