Accès direct au contenu

Bon choix

Cavenaghi donne raison a Triaud

Le président bordelais se tue à répéter que Bordeaux n'a pas besoin d'un attaquant pour remplacer Chamakh. Fernando Cavenaghi s'est mis à la tâche aujourd'hui pour le rassurer. C'est le Legia Varsovie qui en a fait les frais.

« Mon objectif principal est de marquer des buts. Tout d’abord, j’espère pouvoir jouer beaucoup de matches cette année pour engranger de la confiance. Ensuite, je souhaite marquer beaucoup de buts et mener l’équipe le plus haut possible » Fernando Cavenaghi a besoin de retrouver la confiance. Après deux saisons à 22 buts puis 15 toutes compétitions confondues, l'Argentin retrouve le sommet de l'affiche. Depuis le départ de Marouane Chamakh, le goleador est promis à une saison sereine. Saison où Laurent Blanc n'est plus là et donc, la garantie d'un temps de jeu toujours plus important. D'autant plus que Jean Tigana et les dirigeants comptent sur lui. « On a perdu un attaquant, on en a récupéré plusieurs qui n'ont pas beaucoup joué la saison passée. Chamakh a apporté énormément à Bordeaux, mais il a marqué 12 buts la saison dernière, Cavenaghi 13 et 15 (en championnat, NDLR) les deux saisons précédentes. » Jean-Louis Triaud semble en tout cas beaucoup compter sur son joueur. Pas question d'accumuler les millions d'euros pour attirer la perle rare en attaque. Une résurrection suffira. Et l'Argentin ne s'est pas privé, aujourd'hui, de lui donner tort. Face au Legia Versovie, il a inscrit un premier but de vrai buteur, à l'affût, pour placer une tête à bout portant au fond des filets, avant de décocher, quelques minutes plus tard, une frappe en pleine lucarne. Bref, grâce à lui, Jean-Louis Triaud va peut être passer quelques jours tranquille.