Accès direct au contenu

Foot - Bordeaux

Gillot : « Dommage de ne pas en profiter »

Bordeaux se déplace à Raon-l’Etape ce mercredi en huitièmes de finale de la Coupe de France (18h45). Une occasion en or pour les Girondins pour se relancer après un mois de février difficile en championnat. « Je ne vais pas demander à mes joueurs de faire une impasse sur une compétition. On a des tirages plutôt à notre portée, ce serait dommage de ne pas en profiter. On a failli se faire piéger à Châteauroux (3-2 en 32emes de finale, ndlr) et à Moulins (2-1 en 16emes, ndlr), c’est le troisième piège d’affilée. Et on n’a aucune certitude par rapport à nos contenus de match et à notre état d’esprit. Aujourd’hui, on n’est pas en position de sous-estimer qui que ce soit » , explique Francis Gillot, dans des propos relayés par L’Equipe.

Raon-l’Etape : « On a 10% de chances »

Le FCGB sera attendu de pied ferme. « On a 10 % de chances. N’oublions pas qu’on est invaincus depuis le 10 octobre 2012, seize matches d’affilée, Coupe et Championnat confondus. Pourquoi ça s’arrêterait ce soir ? Notre stade, c’est vrai, est un peu plus champêtre mais les Bordelais ne seront pas incommodés par les odeurs de merguez, comme ils le craignaient. Chez nous, on fait griller des saucisses blanches. Et je veux leur rappeler qu’un match de Coupe de France ne se joue pas sur la technique mais se gagne sur l’envie. Et là, nous avons toutes nos chances » , juge l’entraîneur du club amateur, Jean-Philippe Séchet.