Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Pourquoi l’ASSE, c’est encore très fragile…

Quatrième de Ligue 1, l’ASSE réalise l’une de ses meilleures saisons en championnat depuis des années. Mais les Verts souffrent de certains manques à certains postes. Ils pourraient aussi souffrir l’été prochain.

Battu à Lorient dimanche (1-0), l’ASSE a manqué une belle occasion de s’accrocher au LOSC, troisième. À dix journées du terme du championnat, Saint-Étienne pointe toujours au quatrième rang à quatre points de Lille. Rien d’irrémédiable mais un problème chronique. Dès que l’ASSE peut vraiment marquer les esprits, l’ASSE cale et peine à confirmer. L’ASSE est pourtant intraitable à Geoffroy-Guichard. L’ASSE a battu le LOSC, troisième (2-0), l’AS Monaco, deuxième (2-0), et a accroché le PSG, premier (2-2) après avoir mené 2-0. Performante dans le jeu à domicile, l’ASSE est méconnaissable hors de ses bases.

Mercato - ASSE : Aubameyang, Guilavogui, Ghoulam, Zouma, l’ASSE a-t-elle perdu la tête ?

L’ASSE FRIABLE HORS DE SES BASES

Candidate au podium, l’ASSE n’a remporté qu’un seul de ses cinq derniers déplacements (à Bastia 0-2). Surtout, dans la manière, l’ASSE ne convainc pas à l’extérieur. Les Stéphanois sont loin d’emballer les rencontres et donnent l’impression de jouer le nul. Comme s’ils ne voulaient pas de la troisième place, comme s’ils étaient déjà heureux d’être là. Une semaine après une performance brillante face à l’AS Monaco, l’ASSE a été logiquement battue par Lorient. Ce qui agace Christophe Galtier : « On était sûrement en surrégime contre Monaco. C'est vrai que c'est un grand écart, je n'ai pas d'explications à l'heure où je vous parle. J'ai croisé les doigts tout au long de la fin du match en me disant qu'on allait limiter les dégâts » , a expliqué le technicien ligérien après la rencontre à Lorient.

UNE ATTAQUE EN BERNE

Depuis le début de la saison, l’ASSE s’appuie sur un gros collectif pour remporter ses rencontres. La star, à l’ASSE, c’est vraiment le collectif. L’ASSE ne peut plus se reposer sur le seul talent de É pour faire la différence. Et quand le collectif est défaillant, c’est tout le bateau ASSE qui tangue. Comme à Bordeaux (2-0) fin janvier, comme à Toulouse (0-0) en février, l’ASSE n’a pas été à la hauteur à Lorient (1-0). Surtout dans le jeu. L’ASSE souffre aussi de l’inefficacité de ses attaquants. Huit buts à eux deux en 28 journées pour le duo d’attaquants Brandao - Mevlüt Erding, c’est peu. Trop peu pour un candidat au podium ?

UN FUTUR MERCATO ESTIVAL TRÈS IMPORTANT

Avec la vente de certains de ses cadres ces derniers mois, comme Pierre-Émerick Aubameyang (14M d’euros), Josuha Guilavogui (10M), Kurt Zouma (15M) et Faouzi Ghoulam (5,5M), l’ASSE peut voir l’avenir, financièrement, avec sérénité. Mais l’ASSE va devoir également reconstruire une bonne partie de son onze l’été prochain. Il faudra alors remplacer Kurt Zouma, trouver vraisemblablement un remplaçant à Stéphane Ruffier, recruter un arrière gauche, un milieu défensif et un attaquant. C’est toute la colonne vertébrale de l’ASSE qui sera à remplacer. L’ASSE ne doit pas se tromper et trop tergiverser comme pour l’après-Aubameyang l’été dernier. L’ASSE a beaucoup plus de marge de manœuvre que ses concurrents directs à la troisième place, le LOSC, l’OL et l’OM, l’ASSE doit en profiter. L’ASSE doit profiter de son bon travail de fond depuis des années pour passer « devant » ces clubs. L’ASSE peut et doit avoir cette ambition-là.

Articles liés