Accès direct au contenu

Foot - ASSE

Caïazzo : « La taxe à 75 % ? La mort du foot français »

Jeudi soir, lors de son intervention télévisée sur France 2, le président de la République François Hollande a remis à l’ordre du jour la fameuse taxe à 75%, qui avait fait tant couler d’ancre ces derniers mois. Seulement, le président a modifié son contenu. A la base, c’était aux contribuables de payer. Désormais, c’est aux employeurs. « Si c’était le cas, poursuit-il, ce serait la mort du foot professionnel français » , s’exclame Bernard Caïazzo, le président du directoire de l’ASSE, dans les colonnes de L’Equipe, qui « n’imagine même pas » qu’une telle mesure puisse voir le jour.

Thiriez : « On étrangle les clubs »

Même son de cloche chez Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de Football Professionnel. « La nouvelle taxation va coûter 82 M€ aux clubs de L 1, soit une augmentation brutale des charges de 30 %, alors qu’ils sont déjà en difficulté financière, qu’ils ont dû absorber une charge supplémentaire de 50 M€ avec la suppression du droit à l’image collective et subissent déjà les charges sociales les plus élevées d’Europe. On étrangle les clubs. Avec ce coût du travail délirant, la France va perdre ses meilleurs joueurs, nos clubs verront leur compétitivité en Europe plonger et l’État y perdra ses meilleurs contribuables. C’est une opération perdant-perdant » , a vivement réagi Thiriez par communiqué.