Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : « Si tu me mets au Real ou au Barça, je tire mon épingle du jeu »

Max-Alain Gradel, ASSE

Proche d’un départ l’hiver dernier, Max-Alain Gradel est l’un des éléments les plus en vue en cette fin de saison.

Impliqué sur quatre des six derniers buts des Verts, Max-Alain Gradel est redevenu titulaire et participe activement à la fin de saison des Verts, plus que jamais en course pour une place européenne pour la saison prochaine. Max-Alain Gradel est fier de ne pas avoir baissé les bras.

« JE N’ÉTAIS PLUS LE BIENVENU À SAINT-ETIENNE »

« Pour être footballeur, il faut être fort mentalement. Vous allez dire que je suis fou, mais si tu me mets au Real ou au Barça, je tire mon épingle du jeu. Parce que j'ai confiance en moi », a confié l’attaquant stéphanois avant de revenir sur son faux-départ vers West Ham l’hiver dernier : « Cela aurait été facile pour moi de m'échapper là-bas. Je n'étais plus le bienvenu à Saint-Étienne, où j'étais même devenu une cible dans le club. Mais je n'avais pas fini ce que j'avais débuté ici, en 2011. Et puis, j'avais coché la date du derby retour... » Et c’est lui qui a offert la victoire aux Verts face à l’OL

« TOUT SAUF UN HASARD »

« Remplaçant, j'étais déjà dans le jeu. Comme on évoluait en 3-5-2, j'étais sûr que si j'entrais, ce serait dans l'axe. Pour une fois, je ne me suis pas concentré sur les latéraux mais sur les centraux. J'ai alors remarqué que Koné et Gonalons lâchaient le marquage sur les centres. Quand j'ai reçu le ballon après avoir remplacé Erding, je ne suis pas parti percuter sur un côté. Je l'ai donné à Cohade et je suis allé me placer dans l'axe. C'est donc tout sauf un hasard ou de la magie si le gardien a repoussé le centre sur mon pied gauche », s’est souvenu Max-Alain Gradel dans les colonnes de L’Equipe.

Articles liés