Accès direct au contenu

Foot - ASSE

ASSE : Cette grosse perte pour l’ASSE…

Après un début de saison prometteur, l’ASSE a lourdement chuté au Parc des Princes, contre le PSG (5-0). Le capitaine emblématique des Verts n’était pas présent lors de cette rencontre. Tout sauf anecdotique.

Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé. Absent dimanche dernier au Parc des Princes, Loïc Perrin, le capitaine emblématique des Verts, a assisté en spectateur à la déroute de l’ASSE à Paris (5-0). Loïc Perrin souffre d’une lésion musculaire à la cuisse, contractée lors du barrage retour de Ligue Europa face à Karabükspor (1-0), où le défenseur central avait dû laisser sa place à la mi-temps. Perrin devrait être absent entre six et huit semaines. Un gros handicap pour les Verts.

Mercato - ASSE : Ces 3 joueurs que pourrait viser l’ASSE lors des prochains mercatos

PERRIN, UN MODÈLE DE RÉGULARITÉ

L’absence de Loïc Perrin, c’est une grosse tuile pour Christophe Galtier. Car Loïc Perrin, ce n’est pas que le capitaine emblématique des Verts, ce n’est pas que l’âme du club. C’est aussi l’un des joueurs les plus réguliers de Ligue 1 depuis des années, c’est l’homme qui stabilise le onze stéphanois depuis des mois. D’ailleurs, ses performances récentes ne sont pas passées inaperçues. Loïc Perrin était dans la première liste des 30 de Didier Deschamps pour le Mondial. Le Stéphanois faisait partie des réservistes.

PERRIN, LA BOUSSOLE DES VERTS

Le bateau ASSE, lui, tangue, quand le capitaine manque à l’appel. Perrin, c’est LE joueur important de l’ASSE, le premier que Christophe Galtier met dans son onze titulaire. Perrin, c’est la boussole du groupe. Les résultats de l’ASSE ces derniers mois avec ou sans Loïc Perrin sont complètement différents. Et pourtant, Moustapha Bayal Sall et Kurt Zouma, qui était encore à l’ASSE la saison dernière, sont des défenseurs de qualité. Mais aucun n’a la lecture du jeu du capitaine des Verts. Ni son aura sur le groupe. Quand Perrin parle, tout le monde écoute.

UNE GROSSE PERTE POUR L’ASSE

Modèle de professionnalisme, Loïc Perrin, 29 ans, qui dispute actuellement sa douzième saison professionnelle avec son club de toujours, va manquer ces prochaines semaines. C’est une certitude. Et Lens, Bordeaux et Marseille sont notamment au programme des Verts.

Articles liés