Accès direct au contenu

Mise au point

ASSE : Romeyer met les point sur les i

Invité d’une grande radio nationale, le président du directoire de l’ASSE s’est voulu explicatif quant aux rumeurs entourant le club. Il évoque sa relation avec Bernard Caïazzo, la rénovation de Geoffroy-Guichard et le déplacement au PSG. 

Dès le début de son intervention au micro de Luis Attaque sur RMC, Roland Romeyer a voulu tordre le cou aux rumeurs persistantes de son inimitié avec Bernard Caïazzo, l’autre président de Saint-Etienne. Il a rappelé le rôle de chacun et apaisé la situation. « C’est clair. Au niveau juridique, nous ne sommes pas le seul club qui a deux présidents, sans pour autant donner le nom des autres clubs dans cette situation. Il clarifie : Au départ, nous étions un club avec un président et un conseil d’administration et ça a changé lors du grand fiasco de 2009 avec la 17e place. C’est là que j’ai pris la présidence du Directoire et qu’on a convenu de l’arrivée d’un président du conseil de surveillance. Deux fonctions différentes. Moi, je gère au quotidien. L’autre président surveille le club avec les membres du conseil de surveillance, il est dans les instances. On est des actionnaires et surtout des amis avec Bernard que je vais voir vendredi pour dîner. » a-t-il déclaré, un peu énervé. Pour rappel, leur désaccord sur le dossier Pires avait mis à jour leur antagonisme. Le président du Directoire soutient que tout va bien chez les Verts à présent. « Je souhaite que l’on continue à travailler comme ça. Il faut que cela continue. D’un point de vue relationnel, cela se passe bien dans notre club et avec les autres clubs. ».

« Notre objectif c’est de conserver l’effectif en place »

L’autre grande question qui agite les supporteurs stéphanois, c’est de savoir si l'effectif de Christophe Galtier va connaître des changements lors du mercato hivernal. Un auditeur demande directement au Président Romeyer s’il a l’intention de recruter cet hiver. La réponse est on ne peut plus claire. « Non, pas de recrue cet hiver. Notre objectif c’est de conserver l’effectif en place. Donc, pas de départ au mercato d’hiver. L’effectif correspond au fair-play UEFA. On ne veut pas bouger. Pourquoi ne pas faire appel à des joueurs du centre de formation », a-t-il répondu.

« Contre le PSG, on sera le petit poucet »

Romeyer apprécie son coach et lui fait entièrement confiance. « C’est quelqu’un de bonne humeur. C’est un manager, il sait parler aux gars », assure-t-il. Le co-président envisage surtout le prochain match au Parc des Princes, comme un énorme challenge. « Tous les matchs sont appréhendés de la même manière car je respecte tous les clubs. Je respecte toutes les équipes. Mais effectivement, le PSG c’est un club mythique », pointant du doigt la différence de carrure entre les deux clubs. « 350 millions de budget contre nous petit budget. Ibrahimovic qui a déjà marqué 10 buts. C’est un match de gala. Il y aura le petit poucet contre le PSG ». Et si le petit poucet devenait grand, c'est déjà arrivé. Le PSG est prévenu.

Par Arnaud Boisteau