Accès direct au contenu

Trop jeune

ASSE : Mirallas regrette son attitude chez les Verts

Kevin Mirallas

Débarqué en 2008 contre 3,5 millions d’euros, Kevin Mirallas n’avait jamais justifié l’investissement réalisé alors par Saint-Etienne. Aujourd'hui en réussite à l’Olympiakos, le Belge reconnaît ses erreurs chez les Verts.


Jeune très prometteur à Lille, Kevin Mirallas avait rapidement stagné dans le Nord. Croyant au potentiel du Belge, celui qui lui avait un moment valu d’être suivi par Manchester United, l’ASSE déboursait 3,5 millions d’euros à l’été 2008 pour tenter de le relancer. Mais en un peu moins de deux ans, l’attaquant n’inscrira que 5 buts. Expédié en juin 2010 à l’Olympiakos contre 2,5 millions d’euros, Mirallas a donné un nouvel élan à sa carrière.

Mirallas n’était pas assez mûr à Sainté
Auteur de 14 buts dans le championnat grec la saison dernière, l’international belge affiche 13 unités cette année à son compteur. Des performances qui ont éveillé l’intérêt de Newcastle et Everton qui seraient prêts à débourser 8 millions d’euros.

Alors l’ASSE n’a-t-elle pas su exploiter un talent en devenir ? Mirallas est beau joueur et reconnaît qu’il est le seul responsable de son échec dans le Forez : « Aujourd'hui, je ne suis plus un gamin, annonce-t-il au Progrès. Je me suis planté à Saint-Étienne mais on oublie un peu vite que je venais à peine de dépasser la vingtaine. J'ai fait des erreurs là-bas, j'en suis conscient et je ne m'en cache pas. Cela m'a fait ouvrir les yeux. Je suis bien plus mûr à l'heure actuelle. »

Mirallas était trop vert pour réussir dans le Forez.