Accès direct au contenu

Colère

ASSE : la grosse soufflante de Romeyer

ASSE : la grosse soufflante de Romeyer

La défaite n’est jamais facile à encaisser. Encore plus quand on a le cœur vert et que le gagnant se nomme Lyon. Et encore plus quand cet ennemi juré vous bat deux fois dans la même semaine…

Deux défaites en quatre jours contre l’opposant lyonnais. Si les supporters ont mal vécu ce double-revers, Roland Romeyer semble encore plus touché. Et presque coulé : « Je suis énormément déçu. Comme tous les gens qui aiment le club, je n’ai pas dormi. J’ai vu des joueurs, très affectés, pleurer dans le vestiaire. Ils étaient abattus. Le derby c’est un match de Coupe multiplié par 100. Quand tu en perds deux en aussi peu de temps, c’est très difficile. On va recadrer tout ça ».

Une lettre dans les vestiaires

L’ambiance s’annonce studieuse sur les pelouses de l’Etrat. Romeyer, toujours : « Je ne suis pas resté les deux pieds dans la même chaussure. J’ai déjà parlé avec certains joueurs. J’ai aussi affiché une lettre sur le tableau des vestiaires qu’ils liront ce mardi, et mercredi j’interviendrai. Je vais leur expliquer que le derby c’est l’honneur d’un club, d’une ville qui est en jeu. Que c’est quelque chose de très important ».

Dommage que de nos jours, les joueurs mesurent l’importance d’un match à l’épaisseur de leur prime…