Accès direct au contenu

Feu vert

ASSE : Gradel-Aubameyang, le tandem qui menace Brandao

Gradel et Aubameyang

Saint-Etienne a laissé filer la victoire à Evian ce samedi (2-2) et par la même occasion le fauteuil de leader, mais les Verts peuvent nourrir de nombreux espoirs grâce notamment au duo Gradel-Aubameyang.

Après sa bonne prestation face au PSG alors qu’Aubameyang était sur le banc, Max Gradel a récidivé ce samedi mais il a cette fois concrétisé ses occasions. L’Ivoirien a fait parlé sa vitesse, sa polyvalence pour inscrire les deux premiers buts des Verts. La première action qui amène le but est d’ailleurs le parfait exemple qui caractérise ce duo d’attaquants. Hamouma voit ses attaquants aux avant-postes et décide de les lancer en profondeur. Gradel et Aubameyang font alors le même appel mais Gradel décide de repiquer au centre pour laisser parler la vitesse de son coéquipier. Une très bonne décision, sûrement synonyme de confiance entre les deux joueurs car Aubameyang délivre alors un centre parfait du gauche pour la tête piquée de Max Gradel. Les Verts sont lancés. Le scénario est quasiment le même pour le deuxième but. Profitant d’une erreur de Cambon devant sa surface de réparation, le Gabonais accélère et dépose la défense avant de voir Gradel en retrait qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans les filets pour doubler la mise. Une entente destructrice.

Danger pour Brandao

Si Aubameyang s’est mué en passeur (4 passes décisives cette saison), il aurait pu également trouvé le chemin des filets sans une intervention décisive et précise d’Angoula. Le duo stéphanois a fait mal à une équipe d’Evian trop faible pour rivaliser en première mi-temps mais la polyvalence des deux africains sautent aux yeux. Aligné sur les côtés face au PSG, Max Gradel avait percuté et créé le danger. En pointe il marque un doublé. Que demander de plus ? En ce qui concerne Aubameyang, sa vitesse lui a permis de servir Gradel dans les meilleurs conditions alors qu’il était efficace devant les buts depuis le début de la saison. Ce tandem pourrait éloigner un peu plus Brandao du onze titulaire car le Brésilien n’a plus marqué en Ligue 1 depuis près d’un mois (le 20 octobre contre Nice). S’il a déjà évolué sur le côté gauche à l’OM, il ne présente pas les mêmes caractéristiques que ses deux coéquipiers. Christophe Galtier ne va pas se plaindre d’avoir trois attaquants de ce calibre mais il devra forcément faire des choix.