Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

ASSE : « Galtier ? Je n’aimais pas le joueur à l’OM, mais j’adore son travail à l’ASSE »

Frank Leboeuf

Dans un entretien accordé à L’Equipe, l’ex-international Franck Leboeuf a livré son sentiment sur l’ASSE, un club qui compte de nouveau dans le paysage footballistique français.

Club le plus titré du championnat de France (10) juste devant l’Olympique de Marseille (9), l’Association Sportive de Saint-Etienne n’a pourtant plus soulevé le trophée hexagonal depuis 1981. Après une période de domination sans partage (1962-1982), les Verts ont décliné brutalement jusqu’à leur relégation en deuxième division dès 1984.

L’EFFET GALTIER ?

De retour dans l’élite en 1986, l’ASSE replonge dix ans plus tard (1996) après une piteuse 19e place. Renfloué par la ville de Saint-Etienne, le club évite le dépôt de bilan et finit par remonter parmi l’élite en 1998. Redescendus en 2001, ils retrouvent la L1 en 2004 pour ne plus la quitter, bénéficiant du soutien de Bernard Caïazzo qui a renfloué le club en 2003, avant de le racheter entièrement en 2004 avec l’aide de Roland Romeyer. L’intronisation de Christophe Galtier au poste d’entraîneur en 2009 marque le début d’une nouvelle ère pour les Verts qui retrouvent peu à peu les sommets, pour le plus grand bonheur d’un « enfant des verts », Franck Leboeuf.

« ON A BESOIN DES VERTS TOUT EN HAUT »

« Je suis né en 1968, je suis un enfant des Verts. Et aujourd'hui, voir Saint-Étienne jouer comme ça, j'en ai des frissons, a confié l'ex-international français dans les colonnes de L’Equipe. C'est amusant, j'ai lu l'article de David Ginola qui encensait Galtier, alors que j'ai vu ces deux-là se pourrir sur un terrain quand ils s'affrontaient. Mais je vais rejoindre David. Je n'aimais pas le joueur à Marseille, mais j'adore son travail et son discours avec l'ASSE. Merci et bravo à lui parce qu'on a besoin des Verts tout en haut. »

Articles liés