Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

Thiriez : « Personne ne veut la mort de Monaco »

Alors que la Ligue de Football Professionnel a décrété que tous les clubs de Ligue 1 devraient posséder un siège social sur le territoire français à partir de septembre 2014, l’avenir de l’AS Monaco en Ligue 1 est actuellement menacé. Devant les nombreuses contestations de la part des partisans du club de la Principauté, le président de la LFP Frédéric Thiriez s’est expliqué sur les ondes de RMC.

« Persuadé qu’on arrivera à trouver une solution »

« Avant tout, personne n’en veut à Monaco. Personne ne veut la mort de Monaco. J’aime ce club, j’y ai des souvenirs extraordinaires. Mais il y a un problème : ce club bénéficie d’avantages en termes de charges fiscales qui faussent l’équité du championnat. Il ne s’agit pas de petites sommes. Si Monaco joue en Ligue 1 la saison prochaine, et qu’ils ont une équipe du niveau de Lyon ou Marseille, l’avantage fiscal qu’ils auront sera de 40 millions d’euros par an. Et ce sans intégrer la taxe à 75% qui ferait passer ce chiffre à 60 millions d’euros. On va en discuter tranquillement avec les dirigeants monégasques, et je suis persuadé qu’on arrivera à une solution », précise t-il.