Accès direct au contenu

Foot - AS Monaco

AS Monaco : « Le club aura du mal à être un grand d’Europe, car il n’y a pas de ferveur »

AS Monaco

Ancien joueur de l’OGC Nice et de l’AS Monaco, Daniel Bravo a évoqué le prochain derby de la Côte d’Azur prévu ce mardi. L’ancien attaquant estime que le club du Rocher manque d’un vrai public et de ferveur pour s'imposer en Europe. À désormais cinq points du PSG, l’AS Monaco est déjà distancé par le champion de France, seul véritable concurrent au titre. À l’occasion de la prochaine journée de Ligue 1, les hommes de Claudio Ranieri se déplaceront chez leur voisin de l’OGC Nice pour le derby de la Côte d’Azur, pour une rencontre qui s'annonce tendue. Daniel Bravo, ancien attaquant des deux clubs, a confié que les Niçois ont un sérieux atout à faire valoir : leur public.

« PAS CETTE FERVEUR ET CETTE PRESSION PROPRES AUX GRANDS CLUBS »
Lors d’un entretien accordé à , le désormais consultant a déclaré que l’AS Monaco aura dû mal à s’imposer sur la scène européen avec le soutien bien trop faible dont elle dispose. « C’est vrai que le Gym joue à domicile au stade Louis-II et que c’est un gros avantage. Le public niçois est beaucoup plus nombreux, il n’y a pas photo. Je l’ai toujours dit, c’est pour ça que Monaco aura du mal à être un grand d’Europe, même avec les moyens qu’ils ont, car il n’y a pas cette ferveur et cette pression propres aux grands clubs. »

« JE PORTE NICE DANS MON CŒUR »
À choisir, Dianel Bravo opte pour l’OGC Nice, son club de cœur. « Avec Nice, on avait gagné deux fois contre Monaco en 1988-89. J’avais tiré deux pénalty à Ettori, deux fois à contre-pied. Ça l’avait mis en colère. Honnêtement, je porte Nice dans mon cœur. C’est le club qui m’a permis de signer pro et d’être international. J’ai eu de bons moments à Monaco, mais mon club, c’est Nice. » Rendez-vous ce mardi soir à 21 heures au Stade Louis II.

Articles liés