Accès direct au contenu

Désolé, mais…

Affaire des chants OL-ASSE : Lyon s’excuse… mais pas seulement

L'Olympique Lyonnais, alors que le Conseil de l'Ethique a annoncé la saisie du dossier suite à l'affaire des chants anti-stéphanois, a lui réagi par la voix d'un communiqué. Avec des excuses, mais pas que...

Désolé mais bon, ça peut arriver à tout le monde. Voilà un discours qui ressemble fort à des excuses un lendemain de cuite... C'est en tout cas le message envoyé par l'Olympique Lyonnais, aujourd'hui, sur son site internet, pour expliquer l'affaire des chants anti-stéphanois repris par plusieurs joueurs lyonnais. Les excuses d'abord... «L’Olympique Lyonnais prend connaissance, avec peine, de la réaction du Président de l’AS Saint-Etienne à la suite de la reprise dimanche, pendant quelques instants et par quelques joueurs, d’un couplet de supporters que l’OL n’a naturellement pas inspiré, pas plus que l’OL n’a écrit la moindre ligne de ce couplet. Si un ami stéphanois a pu se trouver blessé par cette malencontreuse initiative, l’Olympique Lyonnais tient à lui exprimer ses sincères regrets ».

Un dérapage incontrôlé
Les explications ensuite: «L’OL se permet toutefois de rappeler que si la colère provoque parfois de vrais dérapages incontrôlés – les dirigeants de Saint Etienne le savent – la joie elle-même de la victoire peut inspirer un enthousiasme excessif. Qui mieux qu’un stéphanois ayant vécu un passé glorieux, fêté sans considération pour le voisin lyonnais alors en souffrance sportive, peut le comprendre. Et qui mieux qu’un joueur qui en entend souvent sur le terrain des vertes et des pas mûres peut apprécier une licence exceptionnelle provoquée par la conquête d’un nouveau titre au milieu de la liesse populaire.» Une explication que beaucoup comprendront, très certainement, mais qui ne devrait pas empêcher quelques sanctions...