Accès direct au contenu

Dopage

Affaire Armstrong : George positif à l’EPO

Ex-coéquipier de Lance Armstrong chez US Postal (1999-2000), David George a été contrôlé positif à l’EPO. « Le test sanguin a montré une possible manipulation du profil sanguin, et un test d'urine ordonné ensuite s'est révélé positif à l'EPO, substance interdite », a indiqué le patron de l'Institut sud-afraicain pour un sport sans dopage, Khalid Galant, àl’AFP. George a été suspendu en attendant les résultats d’une enquête indépendante.