Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Weidenfeller : « Le bruit étouffe les adversaires »

Le Borussia Dortmund, qui accueille le Real Madrid ce mercredi en demi-finale aller de la C1, sera poussé une nouvelle fois par son « mur jaune ».

Un véritable 12eme homme. « Le mur jaune », la Südtribüne (24 454 places) du stade Signal Iduna Park, plus connu sous le nom du Westfalenstadion, devrait émerveiller l’Europe du football encore ce mercredi à l’occasion de la demi-finale entre le Borussia Dortmund et le Bayern Munich. « Le bruit étouffe et écrase les adversaires. Pour nous, en revanche, c’est une sensation phénoménale » , s’enflamme le portier allemand, Roman Weidenfeller, dans des propos relayés par L’Equipe.

Warmuz : « Emotionnellement, c’est très fort »

Guillaume Warmuz, l’ancien gardien de Lens, a évolué à Dortmund entre 2003 et 2005. Il se souvient de cette ambiance si particulière. « C’est un public ouvrier, fier de son identité, attaché à la tradition et plutôt bon enfant, qui peut rester chanter dix ou quinze minutes après une victoire. Le kop de 25 000 personnes, émotionnellement, c’est très fort. Ça arrive que le public siffle mais il faut vraiment que ça déconne sur le long terme. Car les supporters de Dortmund peuvent accepter la défaite » , explique-t-il dans le quotidien sportif.