Accès direct au contenu

Foot - Ligue des Champions

Chelsea/PSG : « Mourinho est surestimé, il n’est pas Dieu le père »

José Mourinho

Alors que le PSG s’attend à vivre un match retour pour le moins délicat face à Chelsea en quart de finale retour de la Ligue des Champions ce mardi soir, José Mourinho devrait jouer un rôle capital pour les Blues. Pourtant, selon Pascal Praud, Laurent Blanc a prouvé qu’il pouvait prendre le dessus sur le Portugais.

Le PSG parviendra t-il à conserver ses deux buts d’avance ce mardi soir sur la pelouse de Chelsea ? José Mourinho, qui est un grand habitué de ces rendez-vous européens, aura un rôle décisif dans cette confrontation à Stamford Bridge. Sur son blog, le journaliste Pascal Praud estime pourtant que l’entraîneur des Blues a montré ses limités depuis quelque temps.

« LA STRATRÉGIE BUTE SUR LA RÉALITÉ »

« Parce que la cote de José Mourinho est surestimée, qu’il n’est pas Dieu le père, qu’il ne joue pas, que la stratégie bute sur la réalité quand l’équipe est moyenne », assure la journaliste, qui se montre plus élogieux envers l’entraîneur du PSG, Laurent Blanc : « Parce que Laurent Blanc maitrise, qu’il n’a peur de rien, qu’il sent les coups, que son coaching gagne, qu’il prend des risques, qu’il refuse de subir et que Paris attaquera ».

« BARCELONE A MARQUÉ UNE PREMIÈRE ÉTAPE »

Pascal Praud estime que le PSG est bien plus compétitif cette saison : « Parce que PSG 2014 dépasse PSG 2013, qu’une aventure commence, qu’un cycle est entamé. Le temps du PSG est annoncé. C’est ma conviction. L’élimination l’an passé contre Barcelone a marqué une première étape. Le PSG n’a pas perdu aucun des deux matches et a vécu sa sortie en quarts comme une injustice. L’objectif d’une demi-finale, dix-neuf ans après la dernière, va bien à club qui vise le titre ».

Articles liés