Accès direct au contenu

Algérie

Les Fennecs vont ils se priver de Yazid Mansouri

Non, à en juger par l'énorme soutien dont dispose le Lorientais au sein même de la sélection malgré les nouvelles concurrences de Mehdi Lacen et d'Adlène Guedouria.

«Yazid fait partie des plus anciens avec Saifi et Gaouaoui. C'est un joueur cadre qui dispose d'une solide expérience internationale, même s'il reste bien loin de son meilleur niveau. On ne l'écartera pas !» Déterminé à préserver une cohésion au sein du groupe, actuellement en stage dans la banlieue de Nuremberg, le staff technique algérien nous a fait part de son exaspération face aux dernières spéculations émanant aussi bien de la presse européenne qu'algérienne. «Qu'on nous critique pour notre mauvais match face à l'Eire (3-0), c'est tout à fait normal, mais qu'on ne vienne pas nous chercher des poux au sujet de Ghezzal, Djebbour ou encore Mansouri et Saifi. Ce sont quatre éléments-clés qui disputeront un bon mondial, Inch'Allah», rassure un proche du sélectionneur algérien, Rabah Saâdane.

Vivement critiqué pour son manque de clairvoyance et de fraîcheur physique, "Captain" Yazid Mansouri reste néanmoins capable de se surpasser, à en croire l'un de ses coéquipiers, qui a souhaité garder l'anonymat. «Yazid ne joue pas à son meilleur niveau, mais ce n'est pas une raison suffisante pour l'écarter comme un malpropre. Nous aurons besoin de lui aussi bien en tant que titulaire que sur le banc de touche. Nous sommes tous conscients de ce qui nous attend en Afrique du Sud, mais il ne faut pas non plus nous tailler gratuitement», nous a confié ce matin l'une des "stars" de l'équipe...

Tout aussi conscient de la nécessité de préserver Mansouri dans les 23 Mondialistes, un membre influent de l'encadrement algérien nous a toutefois fait part de sa préférence pour le nouvel arrivé, le milieu de Wolverhampton, Adlène Guedioura. L'ancien joueur de Charleroi semble avoir convaincu Saâdane selon notre source.«Adlène a marqué des points face à l'Eire, même s'il lui reste énormément à prouver. Pour une première sélection, qui plus est en tant que défenseur, Guedioura s'en est plutôt bien sorti. Je pense que nous allons réfléchir sur l'éventualité de l'aligner à son poste de prédilection face aux Emirats Arabes Unis. S'il donne satisfaction, nous devrons trancher entre lui, Mansouri et Lacen pour le poste de titulaire. Mais, pour le moment, Mansouri reste le numéro un à ce poste!» A bon entendeur...