Accès direct au contenu

Algérie

Les Fennecs trainent la patte

le10sport

L'euphorie du Mondial est vite retombée pour l'Algérie. Entre règlements de compte en interne et mauvais résultats, les Fennecs vivent des heures délicates avant de se rendre dimanche en République centrafricaine où la victoire est déjà indispensable.

De lourdes absences

Aux difficultés que la sélection s’inflige elle-même s’ajoute une infirmerie conséquente. Touché à l’aine, Karim Ziani observe un long repos qui le prive des rendez-vous internationaux. L’absence d’Adlène Guedioura est encore plus longue. Le milieu, auteur d’un superbe but face à la Tanzanie, s’est fracturé le tibia avec Wolverhampton et sera indisponible entre quatre et six mois. Pour sa première, Benchikha devra également se passer en Centrafrique de Karim Matmour, Fouad Kadir et Chadli Amri.

Saâdane a claqué la porte

Les difficultés sportives du moment peuvent s’expliquer par l’instabilité chronique qui touche la très agitée vie de la sélection nationale. Après de valses hésitations, Rabah Saâdane avait prolongé son bail suite au Mondial malgré de nombreuses critiques à son encontre. Le style de jeu du Cheikh était jugé trop défensif, à la limite du caricatural. Lassé des critiques (justifiées '), Saâdane a démissionné après le match nul face à la Tanzanie.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le 10 Sport , actuellement dans vos kiosques.