Accès direct au contenu

LA RELANCE QU’IL FALLAIT

Les Fennecs savent se transcender

L'alerte face au Mali a été entendue : l'Algérie a mieux géré son deuxième match de la CAN face au Mali à Luanda et s'impose sur un but d'Halliche (1-0). Une bouffée d'oxygène qui relance les Fennecs. C’est exactement ce qu’il fallait pour apaiser les tensions. Une victoire, même étriquée (avec toutefois une belle rigueur en défense), suffit ce jeudi au bonheur des Fennecs, secoués depuis lundi par une mini-crise interne (voir les articles précédents). Un but, un tout petit but, servi par Ziani sur la tête d’Halliche juste avant la pause, permet ainsi à l’Algérie de battre le Mali à l’issue d’un match pauvre en occasions franches mais nourrie par des imperfections techniques ici et là (1-0).

Sur ce dernier point, passons. L’essentiel est ailleurs. Avec trois points récoltés en deux matches, les hommes de Rabah Saâdane, sur la sellette en cas de mauvais résultat, prennent la deuxième place du groupe A derrière leurs bourreaux malawites. Des Flammes qui joueront à partir de 19h30 face à l’Angola pour confirmer leurs débuts fracassants.