Accès direct au contenu

Classement

Le top 10 de la redaction

le10sport

Comme chaque semaine, la rédaction du 10 Sport établit un Top 10. Cette fois-ci, ce sont les come-back réussis qui sont mis à l'honneur.

1- Zinedine Zidane

Le 4 aout 2004, Zizou annonce qu'il ne jouera plus pour l'équipe de France. 364 jours plus tard, l'idole reprend du service. Objectif : la Coupe du monde 2006. Portés par leur maître à jouer, les Bleus vont jusqu'en finale. Un come-back décisif qui s'achève face à l'Italie par deux gestes « techniques » historiques : une Panenka, sur penalty, puis un coup de tête. Inoubliable.

2- George Foreman

Champion olympique en 1968, le boxeur texan construit sa légende face à Joe Frazier, Ken Norton et Mohammed Ali. En 1977, après une apparition divine, Big George se retire des rings. Foreman à 28 ans. Mais le 19 avril 1991, Don King, son manager, lui fait remettre les gangs face à Evander Holyfield mais il perd le combat aux points. Trois ans après, il devient le plus vieux champion du monde de l'histoire (46 ans).

3- Kim Clijsters

A 24 ans, la Belge a dit stop. C'était en août 2007. Envie d'avoir un enfant. Mais l'appel des courts a été plus fort que les cris de sa petite Jada (2 ans) et en mars dernier, Clijsters est de retour. Un come-back plus que réussi. Après seulement deux tournois de reprise, elle remporte, à 26 ans, l'US Open.

4- Dara Torres

La nageuse américaine est LA spécialiste des come-back. Deux fois, la sprinteuse est revenue au plus haut niveau, après avoir dit «mettre un terme à sa carrière.» En 2000, aux Jeux de Sydney (cinq médailles), puis en 2008, à Pékin (trois). A Londres (2012), Dara aura 45 ans. Sait-on jamais ?

5- Dwain Chambers

Champion d'Europe en 2002, sur 100 mètres, Dwain Chambers, contrôlé positif à la THG (Affaire Balco), est contraint de mettre sa carrière entre parenthèses durant l'été 2003. Suspendu deux ans, le sprinter anglais s'essaye au football américain puis au rugby à XIII avant de revenir sur les pistes. Neuf anas après sa désillusion de Sydney (4e), il se hisse en finale des championnats du Monde de Berlin. Derrière Usain Bolt, il termine 6e.

6- Richard Virenque

Frappé par l'affaire Festina, Richard Virenque écope d'un an de suspension (2000-2001). Le chouchou des Français revient ensuite en remportant, deux fois, le maillot à pois du meilleur grimpeur (2003, 2004), sur le Tour de France.

7- Niki Lauda

Victime d'un terrible accident en 1976, un an après son titre de champion du monde en F1, le pilote autrichien effectue son premier grand come-back en 1977, où il décroche un nouveau sacre mondial. Deux années plus tard, à 30 ans, Lauda se retire des circuits. Mais il trouve les ressources pour revenir une nouvelle fois en 1982. Un retour encore gagnant puisqu'en 1984, au volant de sa McLaren-TAG, il obtient un 3e titre mondial.

8- Raphaël Ibanez

L'emblématique talonneur de l'équipe de France de rugby s'est retiré de la scène internationale de 2003 à 2005. A son retour, il mène en tant que capitaine le quinze tricolore en demi-finale de la Coupe du Monde 2007.

9- Jimmy Connors

Deux fois, le tennisman américain a relancé sa carrière. D'abord en redevenant n° 1 mondial en 1982. Puis 10 ans plus tard, à 39 ans, en atteignant les demi-finales de l'US Open (battu par Jim Courier).

10- Lance Armstrong

En 1996, le Texan doit soigner un cancer des testicules et met sa carrière entre parenthèses pendant un an. La suite : sept fois vainqueur du Tour de France. Il décide de se retirer le 24 juillet 2005. Quatre ans plus tard, le revoilà ! A 37 ans, il roule pour une 8e victoire mais Alberto Contador, trop fort, l'en empêche. Armstrong termine 3e. Mais ce n'est visiblement pas fini. L.A. prépare une contre-attaque avec RadioShack !