Accès direct au contenu

Un bleu chez les Bleus ?

Le Tallec preconvoque chez les Bleus

Anthony Le Tallec a reçu une préconvocation pour le match France-Norvège du mercredi 11 août prochain. Sa participation pourrait toutefois être remise en cause. La nouvelle recrue auxerroise souffre d'une tendinite.

Le grand chambardement annoncé en équipe de France commence à sérieusement prendre forme. Après les préconvocations des Lillois, Mavuba, Rami, Cabaye, Balmont, Debuchy, de Charles N'Zogbia et de Bafétimbi Gomi, Laurent Blanc a décidé de préconvoquer l'attaquant Anthony Le Tallec. Nouvelle recrue de l'AJ Auxerre, l'ancien capitaine des Espoirs se voit récompenser de sa très belle saison avec Le Mans. C'est surtout le profil d'attaquant privilégié du nouveau sélectionneur des Bleus. De la même veine que Marouane Chamakh ou Guillaume Hoarau. Altruiste, doté d'un très bon jeu de tête, habile techniquement, efficace devant le but et performant dans les remises et les déviations, l'ancien attaquant de Liverpool possède le profil idéal de l'attaquant de pointe que recherche Blanc dans son système en 4-5-1. 

Tendinite pour Le Tallec

Mais cette très bonne nouvelle pour le buteur auxerrois pourrait cependant être entachée par sa récente blessure. Le Tallec a passé une échographie, ce jeudi, qui a révélé une tendinite. Sa participation au match amical contre Kaiserslautern, samedi à 16h, est incertaine. C'est Jean Fernandez qui aura le dernier mot et décidera au dernier moment si son attaquant prendra part à la rencontre. Anthony Le Tallec, lui, ne préférerait pas disputer ce match. Pour ne pas aggraver sa blessure et ainsi mettre toutes les chances de son côté pour honorer une éventuelle première convocation en équipe de France A.