Accès direct au contenu

Robinho, dernière surprise ?

Le Barca peaufine sa dream team

A quelques jours de la fin du mercato, le champion d'Espagne travaille en coulisses. Départ d'Ibrahimovic, arrivée de Mascherano et possible recrutement de... Robinho. Ce Barça-là fait peur.

Même si le tirage au sort des poules de la Ligue des Champions a été très clément, avec le Panathinaikos, Copenhague et le Rubin Kazan dans sa poule, le Barça n'a pas pour autant l'intention de faire des économies. Même s'il reste quelques jours seulement avant la fin du mercato, même si la Liga commence ce week-end, le club catalan reste en mutation. Point sur les dossiers chauds.

Mascherano arrive: Le milieu de terrain de Liverpool voulait le Barça, et le Barça voulait Mascherano. Un échange de bons procédés qui a débouché sur un des gros transferts de la fin août. Depuis le départ de Yaya Touré, le club catalan de disposait que d'un seul vrai récupérateur en la personne de Busquets. Avec Mascherano, le Barça gagne en hargne au milieu de terrain, laissant la part artistique aux créateurs Xavi et Iniesta.

Ibrahimovic quasiment parti: L'attaquant suédois espère rejoindre Milan. Même si son agent n'a pas facilité les choses avec quelques déclarations malvenues, le départ du numéro 9 catalan semble en très bonne voie. A en croire la presse ibére, Barcelone et Milan ont trouvé un accord: un prêt d'une saison avec une option d'achat automatique en juin prochain. Au début de l'été prochain, le FC Barcelone recevra 40 millions d'euros pour la vente de son attaquant.

Robinho, la touche finale: Avec Lionel Messi sur le côté droit et David Villa à la pointe de l'attaque, le FC Barcelone a déjà une très belle gueule offensive, en y ajoutant à gauche le petit Pedro. Mais le Barça voit grand, et la vente programmée d'Ibrahimovic va peut être permette à Guardiola de s'offrir une dernière pointure. Robinho semble fait pour combler le vide laissé sur le côté gauche catalan. Pas retenu par Manchester City, le Brésilien pourrait, selon Sport, s'engager avec le Barça. Roberto Mancini lui-même a d'ailleurs placé Barcelone parmi les prétendants pour s'attacher les services de Robinho. « Milan, Barcelone, Santos, Besiktas et Fenerbaçe le souhaitent. Nous sommes tranquille, car nous avons encore cinq jours pour négocier le transfert » a expliqué hier le coach de City.

Le Barça va-t-il donc pouvoir aligner dans quelques jours cette incroyable dream-team ?