Accès direct au contenu

Journal du sport, actualité sportive

Le 10 lavait dit

le10sport

Dès samedi soir, Claude Droussent, directeur général délégué du 10 Sport, et Bruno Roger-Petit, blogueur sur notre site, annonçaient le très probable report du clasico. Ce dimanche, les deux hommes reviennent sur cette décision.

Bruno Roger-Petit :

"La Ligue a très mal géré cette affaire. Hier, nous l'avons dit dès 18h. Compte tenu du contexte, on ne peut pas dire qu'on ferme des lycées quand il y a trois cas de grippe ? En l'état actuel, on a expliqué à ces gens qu'il fallait prendre la décision qu'il convenait sauf évidemment, quand on se fait tirer l'oreille, on prend la décision au dernier moment et on le fait dans des conditions telles qu'on voit bien les dégâts par rapport aux supporteurs. Quand j'entends ce que dit Anigo, j'ai envie de dire à Vincent Labrune : « écarte José des micros. » Résumer cette affaire à un manque de respect vis-à-vis des supporteurs marseillais, c'est d'une stupidité abyssale. Il y a un moment où la démagogie marseillo-marseillaise doit s'arrêter."

Claude Droussent regrette, lui, le manque de communiciation sur cette question de la grippe A :

"Le sentiment qui ressort est qu'il y a eu un manque de communication terrible dans le monde du sport sur les conséquences que pouvait avoir cette possible épidémie de grippes A. Les Ligues, les Fédérations ont été très bien informées et j'ai l'impression que ce n'est resté qu'à ce niveau des fédérations et pas redescendu dans les clubs. Si hier, il y avait eu l'information qu'il fallait auprès des clubs, ils auraient tout de suite soulevé le problème."