Accès direct au contenu

On fait le point

LDC : Le LOSC craque juste avant la pause

Ryan Mendes

Bien en place à Valence, les Lillois ont encaissé un but juste avant le retour aux vestiaires tout en se montrant trop timides d’un point de vue offensif. Pour le moment, insuffisant pour espérer ramener quoique ce soit d’Espagne.

Basa-Chedjou, presque un sans faute

C’était à prévoir, le LOSC a cherché le contre durant les 45 premières minutes sur la pelouse du FC Valence (2e journée de la Ligue des Champions). La charnière centrale Basa-Chedjou a tenu le choc jusqu’à ce but de Jonas (38e) qui a su la prendre à défaut. Les deux latéraux nordistes, Mathieu Debuchy et Franck Béria, devront également veiller à ne plus laisser aucun espace dans leur dos à l’image du second qui a laissé filer Sofiane Feghouli seul au but en début de match (8e).

Le feu follet Payet

Des trois éléments offensifs lillois présents ce soir, l’ancien Nantais a été le plus volontaire dans le premier acte. Vif, rapide, il cherche à faire la différence à travers ses accélérations mais se retrouve trop souvent esseulé. Il s’est soudainement réveillé juste avant la pause avec plusieurs occasions coup sur coup : un décalage idéal pour Balmont qui a trop croisé sa frappe (35e) et une frappe cadrée aux vingt-mètres repoussée par Panadero (36e), avant de finir un long raid solitaire par une frappe non cadrée (42e). Insuffisant pour trouver la faille, et il faudra se montrer plus tranchant en seconde période afin d’égaliser...voire mieux.