Accès direct au contenu

Les masques tombent

La terrible arnaque de Yaya Touré

Yaya Touré, un des joueurs les mieux payés de la planète football, est une proie facile pour les arnaqueurs. Surtout quand ces derniers décident d’usurper son identité…

Le vin fait tourner la tête. Ce n’est pas nouveau mais ici il n’est pas question d’ivresse mais d’escroquerie. Selon le site économique luxembourgeois paperjam.lu, Yaya Touré a failli en faire l’amère expérience à cause de malfrats marchands de vin. En novembre dernier, Gildas Royer, propriétaire de la chaîne In Vino Gildas, aurait vendu plusieurs 30 bouteilles de vin d’une valeur de 25 000 euros sans être payé. Il y a quinze jours, les mêmes escrocs auraient reproduit le même schéma avec le caviste flamand Steven Verstraeten mais ce dernier a décelé l’arnaque. Comme pour Royer, un faux Yaya Touré lui aurait téléphoné mi-février pour lui commander plusieurs bouteilles.

Le caviste a joué avec Touré
Les auteurs auraient utilisé le même schéma (même adresse postale dans le sud de la capitale britannique). Un faux fax aurait alors été adressé avec pour commande 100 000 euros de bouteilles de vins. Tout était au point mais les bandits ont été piégés pour une raison simple : Verstraeten connaît personnellement Touré ! Les deux hommes ont joué ensemble à Beveren. « Moi j’avais 18 ans, lui 17. Nous avons eu ensuite des parcours très différents, a-t-il expliqué. Or, quand j’essayais d’évoquer des souvenirs de cette époque avec lui, je remarquais qu’il n’était pas très bavard ». Une sacrée histoire.