Accès direct au contenu

Douche froide

La France sincline face a la Bielorussie

Inoffensive durant toute la rencontre, l'équipe de France a fini par concéder un but en fin de match et démarre au plus mal cette phase de qualification.Le très célèbre Sergey Kislyak a crucifié les Bleus à quelques minutes du coup de sifflet final (0-1). Avant cela ? Une heure d'approximation et quelques tentatives avec l'entrée de Mathieu Valbuena. Rien de convaincant, toutefois, pour entrevoir un bout de guérison de cette équipe sans doute plus malade que l'on pouvait l'imaginer. Laurent Blanc et ses joueurs ont quatre jours pour se remobiliser et réagir face à la Bosnie, mardi prochain.